Les professionnels gay-friendly vous informent

Le malaise des LGBTI chez le médecin.

Il n’est pas toujours facile de parler librement à son médecin. Or une relation de confiance est indispensable pour établir un diagnostic de qualité.

Selon une étude réalisée par France Info, une personne interrogée sur deux s’est déjà sentie discriminée lors d’un parcours de soin.

Quand l’angoisse s’installe chez une personne qui s’apprête à consulter un médecin, de peur de devoir faire face à des paroles blessantes ou humiliantes concernant ses orientations sexuelles, on est alors confronté un vrai problème.

Bien sûr, juridiquement, une personne gay, lesbienne, bisexuelle, transsexuelle ou intersexuelle a indéniablement le droit d’être soignée de la même façon que n’importe qui. Mais dans les faits, se retrouver devant un médecin homophobe qui refuse la différence, la craint ou la méprise, peut causer de réels traumatismes, voire pour certain, inciter à renoncer aux soins pour s’éviter un moment perçu par avance ou par expérience comme douloureux.

France Info confirme que les personnes LGBTI sont, en France, fréquemment discriminées lors de leurs parcours de soin, ce qui les pousse très souvent à dissimuler leur sexualité à leur médecin par crainte de son jugement.

« Voilà ce qui se passe lorsqu’on fait n’importe quoi ! »
« Vous voulez paraître encore moins viril que vous ne l’êtes ? »

C’est pour nous éviter cette appréhension mais aussi pour nous protéger de ces déconvenues que nous avons créé ce réseau.

En choisissant un professionnel de santé parmi les membres de ce réseau, vous aurez l’assurance de pourvoir vous exprimer sans crainte, sans appréhension, sans gêne et sans retenue devant un praticien non seulement bienveillant à votre égard mais aussi sensibilisé aux problèmes spécifiques qui sont les nôtres.

Nous y gagnons ne confiance. Nous y gagnons aussi en compétence grâce à une écoute de meilleure qualité permettant une prise en charge plus adaptée.

Voir l’article de France info : Entre « méfiance » et « humiliation », le parcours du combattant des personnes LGBTI chez le médecin

 

Commentaires